Une zone monétaire optimale permet de corriger les déséquilibres issus des chocs asymétriques entre les pays membres. La question est de savoir : L’Union Monétaire Européenne constitue-t-elle une zone monétaire optimale ? Quelles sont les conséquences sur les pays membres et leurs répercussions sur les pays du sud ? Aussi, l’élargissement de l’union à 27 a une incidence certaine sur les pays tiers méditerranéens en matière de coopération et d’aide. Quelles en sont les conséquences ?

La démarche méthodologique consiste en des questionnements et en une formulation d’hypothèses de travail à partir des mécanismes d’intégration monétaire de l’union européenne et les relations de l’union économique et monétaire européenne (l’U.E.M.E) avec les pays du sud. La construction d’un modèle mathématique permet de déterminer si l’U.M.E constitue une zone monétaire optimale, qui nous conduira, par la suite d’étudier d’après les résultats obtenus, l’impact de cette zone sur les pays membres et ses répercussions sur les pays du sud, dans le cadre de la coopération avec l’union européenne. C’est pourquoi nous avons retenu les objectifs suivants :

Etablir une synthèse concernant les conséquences de l’union monétaire européenne sur les pays membres, et leurs répercussions sur les pays du sud et notamment sur l’Algérie.

  • Analyse de la genèse de l’Union Monétaire Européenne.
  • Elargissement de l’union monétaire à l’union des 27 et les répercussions sur les pays du sud.
  • Approche théorique de la zone monétaire optimale et son application sur la zone monétaire européenne.
  • Les conséquences de l’union monétaire européenne sur les pays membres.
  • Les répercussions de l’union monétaire et économique sur les pays du sud.
  • Synthèse et conclusions.

 

Union monétaire européenne- Union économique européenne- Système monétaire International – Intégration économique et monétaire- l’euro- le triangle d’incompatibilité- Régimes de changes – le système monétaire européen – monnaie unique- la zone monétaire optimale- l’ECU-