La création de l'UPM ne serait-elle pas une réponse aux mutations géopolitiques mondiales avec la montée en puissance des pays de l'Asie?

En perspective de l'avènement du "Pic Pétrolier" (*) l'Europe des 27 faiblement dotée en énergies fossiles, veut-elle s'assurer une sécurité des approvisionnements dans le cadre de ce projet?

Parce que leur main d'œuvre est bon marché, veut-on faire des pays de la rive Sud de la Méditerranée une zone de délocalisation et de sous-traitance pour les entreprises européennes. La constitution de l'UPM viserait deux (2) objectifs: • rester compétitives, • limiter une immigration imposée.

Depuis la chute du Mur de Berlin, les rivalités économiques (domaine de la géoéconomie) entre les grandes puissances économiques ont remplacé les rivalités sur les territoires (domaine de la géopolitique).

Il s'agira pour nous de voir, si la création, sur initiative française, de l'UPM ne répond pas à une volonté de défense de zones d'influences économiques contre des concurrents venus d'Asie ou d'Amériques.

(*) Pic pétrolier c'est l'avènement de la rareté des hydrocarbures avec un pétrole cher qui va profondément changer les modes de vie et de transport dans les décennies à venir.

• Monographie des pays concernés par l'UPM.

• La régionalisation comme expression des nouvelles rivalités.

• Problèmes énergétiques et constitution de l'UPM.

• Incidence des identités politiques sur la constitution de l'UPM

Géoéconomie, UPM, Commerce extérieur, développement, Hydrocarbures, régionalisation, union monétaire et économique, mutations économiques.